Nous trois ou rien

328187.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Réalisé par Kheiron

Sortie le 4 Novembre 2015

Durée : 1H43

Avec Kheiron, Leïla Bekhti, Gérard Darmon, Zabou Breitman,…

Genre : Comédie dramatique

Nationalité : Français

 

Il est grand temps que j’ouvre la rubrique cinéma et je suis particulièrement heureuse de le faire avec ce film. J’ai la grande chance d’aller pratiquement toutes les semaines au cinéma. Du coup, chaque mardi soir, Chérichéri et moi nous retrouvons assis face à face, les yeux dans les yeux, et vient la question fatidique : « qu’est-ce qu’on va voir ce soir? ». Parfois nos envies s’accordent parfaitement, mais régulièrement (même très régulièrement), les arguments fusent jusqu’à ce qu’un d’entre nous rende les armes. Ce soir là, Chérichéri a rendu les armes assez rapidement. Je ne sais pas si l’argument « mais c’est Kheiron qui l’a réalisé! Mais si! Tu sais, le mec de Bref! Non pas le chauve l’homme légèrement dégarni, l’autre… » qui l’a touché ou mes yeux de cockers « j’ai raté Pan alors que j’avais vraiment vraiment vraiment envie de le voir! ». Toujours est-il qu’il a dit ok pour Nous trois ou rien et qu’il en est ressorti ravi !

Il est difficile de résumé ce film sans en dévoiler le contenu (fort riche). Globalement, c’est l’histoire (vraie) de Hibat qui est en désaccord avec la politique dictatoriale du Shah d’Iran et qui va avoir quelques ennuis à cause de ses idées. Et voilà tout ce que je peux dire… Oui, c’est vraiment pas grand chose. Retenez simplement que la vie d’Hibat et de Fereshteh, sa compagne, est remplie de péripéties et que ce film est imprégné de tendresse et d’humour, malgré le fond dramatique de l’histoire. Alors croyez-moi, on ne s’ennuie pas une seconde lorsqu’on regarde ce film.

En ressortant de la salle, j’avais une drôle d’impression. J’avais complétement perdu la notion du temps, tant j’avais l’impression d’avoir vu plusieurs histoires à l’affilée. Je comprend donc ceux qui reprochent au film d’être trop brouillon. Il est vrai que le film présente deux parties bien distinctes qui correspondent à deux pans de l’histoire d’Hibat et Fereshteh dans lesquels ils n’avaient pas les mêmes objectifs de vie. On aurait pu imaginer faire deux films, mais je pense que malgré cette différence de narration, ils ont un seul et même discours. C’est d’ailleurs la mise en perspective de ces deux contes qui me semble terriblement touchante et inspirante.

Au niveau des acteurs, j’ai été comblé. J’ai trouvé le casting superbe. Kheiron a mis en scène des personnes connues et que j’admire : Gérard Darmon et Zabou Breitman. Et d’autres qui peu connus au cinéma mais qui ont un réel talent et qui l’ont bien démontré! Le personnage d’Hibat peut donner l’impression d’être un peu caricatural, car l’accent est mis sur son optimisme. Mais il y a des moments vrais où cette façade se fissure et que l’aspect « robot souriant » ou « saint » du personnage s’envole.

En bref,

J’ai vraiment adoré ce film. Je ne suis pas sortie indemne de ce visionnage. Pour preuve, des scènes continuent à me hanter. Des scènes drôles, mais aussi des scènes de violence et d’autres émouvantes. La rencontre entre ce film et moi a été un moment très agréable que je vais certainement renouveler!!!

Ma note : 5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s