L’ange de la nuit, tome 3 : Au-delà des ombres

L’ange de la nuit, tome 3 : Au-delà des ombres

Auteur : Brent Weeks

Editions Bragelonne

Paru en 2015

Genre : Fantasy

 

C’est ma binômette du mois qui m’a confié la réjouissante mission de lire l’Ange de la Nuit, le tome 3. J’étais bien contente de son choix car ayant lu le tome 2 il y a peu de temps, le tome 3 n’était pas dans mes priorités (oui, ce n’est pas logique pour tout le monde, mais pour moi, ça l’est complètement!! Je sais, mon cerveau fonctionne bizarrement). Et pourtant, il me faisait très envie ce livre! Déjà il termine une saga, en plus, j’ai bien apprécié les tomes précédents et pour rien gâcher je trouve ces couvertures en cuir trop attrayantes, belles, MAGNIFIQUES… (oui je m’emballe). Donc parfait, parfait, c’est parti pour ce tome 3!

Le tueur parfait n’a pas de conscience, il a une mission.
Cénaria est un royaume brisé et exsangue où règnent la famine et le désespoir. Il n’est plus défendu que par une armée misérable. Kylar Stern voudrait placer son ami Logan sur le trône, mais comment réussir sans recourir au meurtre? Au nord, le nouveau Roi-dieu a un plan. C’est de la pure démence mais, s’il parvient à le réaliser, personne ne pourra plus l’arrêter. Kylar a enfin appris le prix tragique de l’immortalité. Pour sauver ses amis, et peut-être même ses ennemis, il doit accomplir l’impossible: assassiner une déesse. S’il échoue, il condamnera la moitié d’un continent. S’il réussit, il perdra tout ce à quoi il tient.

Alors comme je n’ai pas chroniqué les deux tomes précédents, je vais faire un petit résumé rapide de mon avis. Histoire de comprendre dans quel état d’esprit j’attaquais le troisième tome. Alors, le premier tome, je l’ai lu, il y a une éternité! Il y a 2-3 ans, je dirais. J’ai beaucoup apprécié, même si l’auteur m’a quelques fois perdu dans son monde, avec tous ces termes étranges et la multitude des personnages. C’est la première fois que je m’attaquais à de la fantasy aussi noire et cela ne m’a pas déplu. J’ai apprécié aussi voir le petit Azoth évoluer et essayer de se sortir de sa vie misérable. Le tome 2, je l’ai trouvé un peu plus lent. On se concentrait sur Kylar qui essayait de faire un choix de vie difficile. J’ai bien aimé, mais il m’a manqué un peu d’actions et les nouveaux personnages manquaient d’intérêt pour moi. J’en attendais donc énormément du tome 3.

Et bien, ma foi, j’ai été plus que servi! Tout ce que l’auteur a peu à peu introduit dans les deux précédents tomes se sont totalement illuminés dans ce troisième tome. Enfin, tout concordait! J’ai compris d’un coup tout son monde, les différentes cultures et les différents enjeux qu’il y avait derrière cette histoire. Ça peut paraître peu important pour certains, mais cela m’a permis de me sentir vraiment au centre de ce monde et de trembler pour le dénouement final. Et pas uniquement pour les destins individuels de nos héros, mais aussi du devenir du monde et des peuples qui l’habitent!

Les personnages se sont vraiment révélés dans ce tome. Pas un seul ne m’a été indifférent. Ceux qui sont apparus dans le tome 2 ont dévoilé toute leur profondeur et je m’y suis attaché, j’ai eu peur pour eux, j’ai été en colère contre eux et je me suis réjouie de leur bonheur. Autant dire que ce n’était pas gagné car je m’en fichais complètement dans le tome 2. Et pour les personnages principaux, ils ont eu une évolution dingue dans ce roman et ils ont enfin fait des choix alors qu’auparavant, ils essayaient encore de ménager la chèvre et le chou. Une relation m’a particulièrement plu, m’a donné la banane durant ce roman alors que le contexte était plus que noir. Je ne dirais pas entre quels personnages pour éviter le spoil, mais ceux qui l’auront lu comprendront.

Pour l’action, on est aussi servi. Je crois qu’absolument rien n’est à jeter! Aucune longueur, tous les chapitres ont leurs révélations, ont leur intérêt. Alors bien sûr, la dark fantasy, donc c’est toujours très noir, très dense. Il faut donc pas s’attaquer à ce roman en s’attendant à avoir un page turner. Mais je vous promets qu’on ne s’ennuie pas! Il ne faut malgré tout pas avoir peur de s’enfoncer dans des profondeurs de noirceurs. Et le dénouement est absolument superbe, même s’il reste à l’image de la saga. Ne vous attendez donc pas un happy end total avec des licornes et des « ils vécurent et eurent beaucoup enfants ». Mais avouons-le… Cela aurait été une vraie fausse note si ça avait été le cas.

En bref,

Ce tome 3 est un coup de cœur! J’ai bien aimé toute la saga, mais les premiers tomes seraient beaucoup moins intéressants s’ils ne posaient pas les bases de ce final époustouflant! Des personnages avec une véritable profondeur, un monde (très) complexe, mais hyper bien dépeint et des pièces de cet immense puzzle qui s’imbriquent à chaque chapitre. Je recommande mille fois la lecture de cette saga pour ceux qui n’ont pas peur d’une lecture noire et de l’épaisseur des tomes (et de leur densité) qui peuvent parfois présenter quelques longueurs (enfin, pour les deux premiers).

Ma note : 5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s