Chocolat

couv16437634

Chocolat

Auteur : Joanne Harris

Editions La Table Ronde

Paru en 2000

Genre : Contemporain

 

Après ma dernière lecture, j’ai eu besoin d’un petit roman frais et léger. Et j’ai donc pioché Chocolat dans ma PAL de Décembre. Je m’attendais à une petite romance, mais franchement, je ne le rangerai pas dans cette catégorie. En fait, c’est l’histoire d’un petit village. Je crois que ça suffit comme description. Comme « La bibliothèque des cœurs cabossés » de Katharina Bivald que j’avais adoré. Alors pour Chocolat, mon impression est un tout petit peu plus mitigée. Mais je vous explique tout ça dans la suite de ma chronique.

Lansquenet est un petit village au cœur de la France où la vie s’écoule, paisible et immuable. L’arrivée d’une mystérieuse jeune femme, Vianne Rocher, et de sa fille, Anouk, va tout bouleverser. D’autant qu’elle s’avise d’ouvrir une confiserie juste en face de l’église, la veille du carême !
Dans sa boutique, Vianne propose d’irrésistibles sucreries. Et beaucoup succombent à son charme et à ses friandises… Car le chocolat de Vianne soigne les espoirs perdus et réveille des sentiments inattendus. Tout cela n’est pas du goût du comte de Reynaud et du curé, convaincus tous deux que les douceurs de Vianne menacent l’ordre et la moralité… En tout cas, la guerre est déclarée. Deux camps vont s’affronter : les partisans des promesses célestes et ceux des délices terrestres.

Franchement, au niveau de l’histoire, je suis tout de suite entrée dedans. On suit une maman et une petite fille qui sont somme toute, fort sympathiques et un poil mystérieuses. Les rencontres qu’on va faire au village sont très attachantes, parfois un peu déroutantes et on est très heureux de voir les gens évoluer au contact de Vianne et sa fille. J’ai été particulièrement émue par la petit Anouk qui est d’un naturel désarmant et j’ai aussi adoré la petite vieille Armande qui a un tempérament de feu.

C’est certain, il ne s’agit pas d’un scénario de fou. Il n’y a pas un suspens de dingue, ni même un objectif à tout ça. Il s’agit simplement de suivre l’intégration d’une mère célibataire dans un village où les personnes les plus influentes ne l’accueillent pas à bras ouverts. On y parle surtout de tolérance : l’accueil d’étrangers, de personnes n’ayant pas les mêmes coutumes, les mêmes religions, prendre en compte la parole d’enfants, mais aussi de personnes âgées,… Chacun des personnages tente de rentrer dans le moule même s’ils sont un peu différents de ce qu’on attend d’eux. Et forcément Vianne va, à sa manière, les inciter à être eux-mêmes.

Il y a tout de même un petit couac pour ma part. Je n’ai pas du tout apprécié le traitement du curé. C’est le méchant de l’histoire. Un méchant très méchant. On se demande même s’il a une part d’humanité et de tolérance en lui. Et cela me dérange énormément! Alors que le traitement de tous les personnages est très juste, celui-ci me parait manquer de subtilité. Et l’Eglise, par les yeux de Joanne Harris semble tout bonnement diabolique. C’est bien dommage pour un roman qui prône la tolérance

Je n’ai d’ailleurs pas forcément apprécié les passages où Reynaud soliloque. Ce sont des passages longs et ennuyeux. Et malheureusement, ils reviennent assez souvent. Sinon, pour tous les autres passages, le récit est rythmé et le style léger. Cela fait vraiment du bien de lire un petit livre sympathique et qui ouvre tout grand les papilles. Oui, oui, ce livre m’a donné faim et je suis sûre qu’en le lisant, vous aussi vous saliverez!

En bref,

Ce n’est pas un coup de cœur. L’histoire n’est pas hyper originale, mais elle est fraîche et sympathique. Les personnages sont attachants si ce n’est les méchants qui sont vraiment trop méchants. Certains passages sont ennuyeux, mais dans l’ensemble, j’ai apprécié ma lecture.

Ma note : 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s