Un livre à lire… : Azizah de Niamkoko

Aujourd’hui je vous présente le livre Azizah de Niamkoko de Henri Crouzat et ça va être très rapide!

41NMDGZ5XCL._SX289_BO1,204,203,200_

Quatrième de couverture

Roman mythique, Azizah de Niamkoko est une satire jubilatoire des sociétés coloniale et indigène à l’aube du processus de décolonisation de l’Afrique de l’ouest. Reprenant, avec drôlerie, tous les poncifs sur les « Africains blancs » et les « nouvelles élites africaines » soucieuses de revanche et d’ascension sociale, Henri Crouzat livre un tableau tout en finesse des principaux acteurs de ces territoires : le gouverneur, le gendarme, les petits fonctionnaires, le missionnaire, l’aristocrate séducteur, entrepreneur et chasseur, les religieuses, les boutiquiers, les chefs traditionnels, le sorcier, les boys, les ouvriers africains, les auxiliaires de l’administration, les premiers élus noirs, etc. Ce sont aussi les épouses françaises, les maîtresses indigènes et les jeunes filles blanches, que chacun se partage et s’échange, qui exécutent une pantomime pathétique, entre naïveté, inimitiés féroces, ambitions minables et plaisirs faciles et répétés. Ecartelée entre deux mondes que tout oppose, Azizah, la jolie métisse, reste la seule figure innocente de ce ballet faisandé. L’auteur s’est appuyé sur son séjour au Togo pour ciseler les personnages et le décor de son roman : la brousse, la piste, le village, la plantation, le comptoir, le cercle des blancs, le club de tennis, le cinéma du chef-lieu, l’aéroport ou le palais du gouverneur. Paru en 1959, Azizah n’a rien perdu de son charme et de son acidité.

Comment est-elle entrée dans ma PAL?

Alors c’est simple, on me l’a donné.

Depuis combien de temps est-elle dans ma PAL? Et pourquoi n’en est-il pas sorti?

Je ne sais plus quand on me l’a donné, mais cela fait bien longtemps (3-4 ans je dirais…). Et je ne sais pas de quoi ça parle. Alors forcément pour l’instant, je n’ai pas eu l’envie de le sortir de ma PAL. On verra, un jour je m’y pencherai peut-être!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s