Phobos, tome 1

couv46218864.png

Phobos, tome 1

Auteur : Victor Dixen

Editions Robert Laffont

Paru en 2015

Genre : Dystopie, Young Adult

C’est mon binôme trimestriel sur mon forum Club de lecture qui m’a incité à lire le tome 1 de Phobos. Alors merci Cecily car ça a été une très bonne lecture, même si je dois émettre quelques bémols.

Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Phobos est une trilogie qui a fait beaucoup parlé d’elle. J’ai entendu du bon et du moins bon. Mais en gros, ce que j’en ai retenu, c’est que c’est un bon page-turner, divertissant, même s’il a des petites choses un peu moins bonnes. C’est le type de roman que j’aime bien de temps en temps : avoir l’impression de lire rapidement après un roman bien dense, cela fait du bien. Et effectivement, ce n’est pas hyper dense.

Si je n’avais qu’un reproche à faire à ce roman, c’est que ça n’avance pas. L’auteur nous met quelques petits indices sur le déroulement à venir des événements au tout début. Et nous n’en reparlons quasiment plus jusque la fin. Il y a des passages qui m’ont semblé totalement sans intérêt, notamment avec la fille de MacBee. On comprend à la fin qu’elle aura son importance pour la suite. Mais nous la présenter dès le début du roman alors qu’elle n’aura d’intérêt que dans le tome 2… C’est un peu frustrant pour le lecteur.

Et l’intrigue principale n’avance réellement pas. Il y a un énorme cliffhanger à la fin du tome 1 et je me suis dit que cela allait enfin réellement démarré dans le tome 2. Le tome 1 se concentre essentiellement sur la romance. Et forcément, quand on est adulte et qu’on lit de la romance Young-Adult, on trouve cela parfois un peu immature. Mais étonnamment j’ai plutôt apprécié tout ce premier roman et la raison est assez simple : j’ai adoré découvrir les personnages. Ils sont tous très intrigants et mystérieux et je trouve que Victor Dixen les a vraiment travaillé. Il y en a encore certains sur lesquels je m’interrogent. Et si vous me connaissez un peu, vous savez que des personnages bien écrits, cela peut me suffire à accrocher à un roman. Et bien, là je peux dire que Victor Dixen a bien réussi son coup.

Il faut aussi le dire : la plume de cet auteur est addictive. On a envie d’en savoir toujours plus, de tourner les pages, de ne pas s’arrêter. Et c’est essentiellement ce que je m’attendais à retrouver dans ce roman quand je l’ai fait rentrer dans ma PAL. Donc pari réussi!

En bref,.

J’aurais aimé que l’intrigue démarre plus rapidement et qu’on ne se concentre pas uniquement sur la romance lors de ce premier tome. Mais j’ai apprécié le côté addictif de l’histoire, ainsi que les personnages qui sont attachants et mystérieux.

Ma note : 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s