Tristan et Iseult

couv72615008

Tristan et Iseult

Auteur : Anonyme

Editions Le livre de poche

Paru en ???

Genre  : Romance, Classique

 

Je connaissais le nom de Tristan et Iseult et leur réputation d’amoureux maudits, mais pas l’histoire originelle. Alors il me paraissait essentiel pour ma culture perso de lire ce classique de chez classique. Je m’attendais à une grande romance, très romantique et dramatique et à vrai dire j’ai été un poil déçu.

Pour reconstituer l’histoire des deux amants les plus célèbres de la littérature, il a fallu plonger aux origines de la légende, qui serait apparue autour du VIIe siècle, et rassembler les fragments de poèmes du XIIe, ceux de Béroul, de Thomas, puis de quelques autres. Ainsi nous est parvenue, ici interprétée par le poète Pierre Dalle Nogare, l’incomparable  » estoire  » de Tristan et Iseut, victimes d’un philtre magique et unis par une passion fatale. Amour, destruction et mort, le mystérieux breuvage scelle un destin tragique. Car Iseut la Blonde est mariée au roi de Cornouailles, le généreux Marc, et Tristan, pour tenter d’échapper au destin, épouse Iseut aux blanches mains. Et la légende est magnifique. Car la geste de Tristan, émouvante et terriblement humaine, n’est rien d’autre que la première version de l’éternel roman de la passion illégitime et impossible.

Alors, déjà, pour la romance véritable et tragique, j’ai été déçue de lire que l’amour entre Tristan et Iseult est issue d’un philtre d’amour. Du coup, cela en devient beaucoup moins romantique. Ce n’est pas ce que j’appelle de l’amour véritable et cela ternit un peu tous les actes héroïques ou de sacrifice des deux personnages principaux.

Au niveau de l’intrigue, je trouve que cela est vraiment répétitif. Iseult est inaccessible, Tristan se déguise, retrouve Iseult et il se passe un problème et PAF ils sont re-séparés… Bref, je n’ai pas eu de petit frisson lors de ma lecture et ceci est amplifié par la narration spécifique aux contes : c’est écrit uniquement d’un point de vue extérieur. Cela donne quelque chose d’assez froid et factuel. Qui plus est, avec cette narration, on entre très peu dans la tête des deux héros et j’ai eu vraiment du mal à m’attacher à eux.

Après, il faut se souvenir de l’époque à laquelle cela a été écrit. C’est tout de même admirable pour un récit de l’époque. Une vraie tragédie avant l’heure…

En bref,

Je n’ai pas totalement été emballée par ce conte. La narration est trop froide et les personnages un peu trop lointain. Et on m’avait promis du romantisme à foison, mais le contexte magique ternit vraiment la beauté des gestes des deux héros. Après, ce n’était pas totalement désagréable, mais j’ai été déçue par cette lecture.

Ma note : 2/5

Publicités

Une réflexion sur “Tristan et Iseult

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s