Oncle Vania

Oncle Vania

Oncle Vania

Auteur : Anton Tchekov

Editions Babel

Paru en 2001

Genre  : Théâtre, Classique

 

Je me suis choisie cette petite pièce de théâtre pour le challenge Bingo de l’été pour réussir la consigne livre lu d’une traite. Une pièce de théâtre de 136 pages, cela me paraissait fastoche. Mais je me suis ennuyée… Et j’avoue ne pas avoir retenu grand chose de l’histoire (lue il y a seulement quelques jours). Si ça, ce n’est pas révélateur de mon manque d’intérêt pour ce récit… M’enfin bon, voilà une chronique, courte, mais chronique quand même…

Le vieux professeur Sérébriakov est venu se retirer à la campagne, dans la maison de sa première épouse. Cette arrivée perturbe la vie paisible de Sonia, la fille du professeur, et d’oncle Vania, qui à eux deux exploitent tant bien que mal le domaine. D’autant que l’attention des proches, y compris celle de Vania, se cristallise bientôt sur Eléna, la seconde et très désirable épouse. Dans ce drame, la capacité de Tchekhov à reproduire des atmosphères, sa langue même signalent l’essentiel : que la beauté vient de la simplicité et que les personnages puisent dans le quotidien, même trivial et résigné, le sens de leur existence.

Déjà la première chose à savoir c’est qu’il n’est pas facile de suivre un récit avec des noms russes. On a tôt fait de s’emmêler les pinceaux, surtout que, étant dans une pièce de théâtre, il n’y a pas de réelle présentation des personnages. La situation familiale étant un peu compliquée, les noms étant compliqués, et bien cela m’a fait des nœuds au cerveau et je n’ai cessé de faire des aller-retour avec la page qui présente les personnages. Pas hyper confortable donc…

Pourtant, ces complications familiales n’étaient pas pour me déplaire car je m’attendais à ce qu’on explore un peu ce volet là sous l’angle de la rivalité entre les différents membres des familles. Mais là dessus, rien. Tout le monde s’entend bien, sauf peut-être le professeur qui se met à dos un peu tout le monde sans trop qu’on sache pour quoi.

Attention, je vais vous spoiler l’intégralité de l’histoire : Tout le monde s’ennuie car le professeur et sa femme sont là et… ça empêche les gens de faire quelque chose de leur vie (???? Il n’y a pas de raison, mais soit). Tous les mecs font la cours à Elena (la femme du professeur ben oui), mais elle, elle reste fidèle à son mari (et non, pas de scandale de ce côté là). Il y a un vague scandale car le professeur veut vendre son domaine qui lui appartient (mais alors, rapide, hein!). Et à la fin le professeur et sa femme repartent et les autres peuvent se remettre à travailler… Voilà je vous ai tout spoilé. Tant de passionnantes aventures…

En bref,

Je n’ai pas compris l’objectif de cette pièce de théâtre. Plein de gens bien plus intelligents et cultivés que moi trouvent ce récit passionnant et instructif, mais moi je n’ai vu que ce dont les personnages se plaignent tout au long de l’histoire : de l’ennui.

Ma note : 1/5

Challenges :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s