Gardiens des cités perdues, tome 1

gardiens des cités perdues

Gardiens des cités perdues, tome 1

Auteur : Shannon Messenger

Editions Lumen

Paru en 2014

Genre  : Fantasy jeunesse

Après avoir lu rapidement un Chair de Poule dont je vous épargne la chronique inintéressante, j’ai jeté mon dévolu sur Gardiens des cités perdues, le tome 1 de Shannon Messenger. Un livre que je devais lire pour le bingo de l’été et ça tombe bien, il fallait aussi que je le rende à ma cousine. Je dois avoué que je ne savais pas trop si j’avais envie d’y mettre les pieds car on en parle beaucoup trop et la phrase « le nouveau Harry Potter » me donnait pas trop envie d’y mettre les pieds. Non parce que je n’aime pas Harry Potter, mais simplement parce que cette saga a un aspect beaucoup trop nostalgique pour moi pour que je puisse apprécier une pale copie. Et finalement, j’ai bien aimé, même si j’ai trouvé plein de défauts, ce qui est assez contradictoire et ce qui m’a donné beaucoup de difficultés pour l’écriture de cette chronique.

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir !

Commençons par ce qui m’a réellement gêné. En premier lieu, le personnage principal que j’avais envie de secouer comme un prunier pendant les trois quarts du roman. Alors certes son histoire est triste mais qu’est-ce qu’elle est molle et naïve. Je n’ai toujours pas compris pourquoi elle avait accepté si facilement qu’on l’arrache à sa famille et qu’on lui cache autant de chose. Moi j’aurais pété un boulon depuis longtemps et exigé qu’on m’explique le pourquoi du comment du schmilblick… Et surtout, je n’aurais pas accordé autant de confiance et d’amitié à Arlen, Fitz et ses tuteurs… Du coup, pour moi il y a un petit soucis de cohérence car je n’imagine personne réagir à la manière de Sophie mais peut-être que je me trompe?

Les autres personnages ne m’ont pas non plus énormément convaincus. Je les ai trouvé un peu caricaturaux pour être honnête. Après, il y a beaucoup de personnages, alors l’autrice n’a peut-être pas eu le temps de correctement les présenter et nous en saurons peut-être davantage lors de la suite des événements. Je lui laisse donc le bénéfice du doute.

Enfin, un dernier point qui m’a un peu embêté, c’est l’univers auquel je n’ai pas vraiment accroché. Si on prend l’exemple de Harry Potter, qui n’a jamais rêvé de déambuler dans Poudlard ou dans le chemin de Traverse? Et bien pour le coup, je n’avais aucune envie d me rendre dans le royaume des elfes, très magique, mais beaucoup trop girly et blingbling à mon goût. Des joyaux et du cristal partout, il n’a pas fallu longtemps à mon imaginaire pour rajouter toutes les nuances de roses et du coton moutmout un peu partout… ça pique les yeux. Et d’ailleurs, je n’ai pas bien compris toutes les descriptions. Elles étaient soient flous (ce qui est bien pour stimuler l’imagination, mais dans ce cas ci je m’en serais passée), soient incohérentes (une pyramide avec 4 tours + 1 centrale?? Le tout en cristal? Quoi?).

Et pourtant, j’ai lu ce roman à toute vitesse et j’en ressors avec une impression plutôt positive. Alors, ce qui m’a enquiquiné, c’est que je n’ai pas trouvé de vraie raison. Il est vrai que l’intrigue de base est assez sympathique, mais elle démarre plutôt tardivement. J’aime en règle général les romans qui démarrent par un apprentissage et la découverte de nouveaux univers (oui je suis une des rares lecteurs qui adorent les tomes 1 huhu), mais comme je l’ai dit j’ai eu du mal à accrocher au personnage principal et à l’univers. Par contre, c’est clair que la magie qui est présente est relatée de manière très originale qui m’a beaucoup plus et qui m’a fait allé de découverte en découverte. La plume de Shannon Messenger doit y être aussi pour beaucoup puisque je suis restée accrochée à ma lecture en ayant bien des difficultés à la lâcher.

En bref,

Difficile de donner un avis bref et concis pour ce livre tant mes impressions sont contradictoires. En général j’ai beaucoup apprécié ma lecture, mais beaucoup de points représentent des défauts pour moi. Mais le côté un poil addictif et la grande originalité de la magie dans ce roman me donne envie de continuer la saga. Qui vivra verra donc!

Ma note : 4/5

 

Challenges :

Publicités

3 réflexions sur “Gardiens des cités perdues, tome 1

    • Ah ça c’est cool! Des lecteurs trouvent ça long et veulent de l’action tout de suite, moi j’aime prendre mon temps pour en apprendre plus sur l’univers mis en place. Mais ça, les goûts et les couleurs… ça ne se discute pas!

      Aimé par 1 personne

      • Ca peut se comprendre, puisque l’action est souvent au coeur de l’histoire. Et il ne faut pas qu’elle arrive trop tardivement 🙂

        Cela dit, je suis sensible à l’imaginaire d’auteurs capables d’inventer des mondes avec leurs propres règles, décors et personnages, comme ce fut le cas dans La Passe-miroir de Christelle Dabos 😉

        Malheureusement, à force de lire encore et encore, on est souvent confrontés à des répétitions de genre, donc difficile de trouver de l’originalité dans chaque récit 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.