Les carnets de Cerise

 

Les carnets de Cerise

Scénariste : Joris Chamblain

Illustratrice : Aurélie Neyret

Editions France Loisirs et Soleil

Paru en 2012-2017

Genres  : Bande-dessinée, Jeunesse

Je vous en ai déjà parlé à plusieurs reprises… Notamment lors de ma lecture des deux premiers tomes, mais j’ai abandonné l’idée d’en faire une chronique tome par tome quand je me suis sentie d’humeur à les dévorer rapidement les uns à la suite des autres. Par contre, il était hors de question de ne pas faire honneur à cette magnifique série de BD Jeunesse en lui consacrant un article. Retours sur une lecture toute en tendresse et émotions.

« Il était une fois… Quand j’étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j’avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois… ben moi, Cerise ! J’ai dix ans et demi et mon rêve, c’est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c’est d’observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l’on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes…
En ce moment, avec les copines, on observe quelqu’un de vraiment mystérieux… »

Carnets de Cerise Planche T1

Tome 1

les-carnets-de-cerise-tome-4_-planche

Tome 4

Cette série de BD a été un énormissime coup de cœur et j’ai tendance à fourrer ces BD entre toutes les mains. Car je pense que tout le monde sera autant toucher que moi et tout le monde en deviendra addict… Mais dans une volonté d’être un peu plus objective et aussi parce que je suis très curieuse (oui, je l’avoue), j’ai cherché tous les avis les plus négatifs que j’ai pu trouvé sur Livraddict. Rien de complétement négatif, mais des personnes un peu déçues. Ce qui est rigolo c’est qu’il y a deux raisons qui ressortent. La première pour les premiers tomes : ils trouvent le scénario trop enfantin, trop édulcoré. La deuxième, plutôt pour les derniers tomes par ceux qui ont apprécié les premiers tomes : le scénario perd de son innocence, devient plus sombre et pour le coup, le scénario devient trop classique. Deux raisons plutôt opposées, mais ces deux reproches sont ce qui m’a ravi. Après, ma capacité à me mettre à la place des jeunes lecteurs, c’est peut-être ce qui m’a permis de vraiment apprécié. Mais je trouve que le scénario suit bien le développement des enfants en allant vers des contenus plus matures et parlant de thèmes plus sombres comme l’égoïsme, le deuil, la culpabilité,… Mais dans tous les cas, pour ma part, Les carnets de Cerise garde une grande tendresse qui m’a bercée jusqu’à la dernière ligne. Quand je lisais Cerise, je me sentais bien, même si j’étais parfois triste, parfois très joyeuse, souvent émue…

carnetsCeriseT4-2

Et cette grande tendresse est parfaitement relayée, amplifiée par ce dessin absolument merveilleux! Mais quel talent! Que ce soit dans le choix des couleurs, dans l’expression des visages, dans le choix de composition des planches. Le format du carnet de Cerise peut paraître anecdotique, mais il est très agréable puisqu’il permet de changer de format de lecture. Et finalement, peut être qu’à la fin vous vous rendrez compte que ce n’était pas un choix si innocent que ça.

Bref, est-ce que je vous conseille cette BD? Oui, oui, oui et encore oui! Mais bien sûr, comme c’est un coup de cœur pour moi, je ne suis peut-être pas objective. 😉

Ma note : 5/5

 

Publicités

2 réflexions sur “Les carnets de Cerise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.