Phobos, tome 2

couv75896728

Phobos, tome 2

Auteur : Victor Dixen

Editions France Loisirs

Paru en 2015

Genre  : Dystopie, Young Adult

C’est ma petite binôme de ce trimestre qui m’a demandé de lire ce deuxième tome de Phobos et cela tombe bien car pour l’été, un livre un peu addictif comme cela c’est parfait. Cela m’a aussi permis de continuer la saga alors que la prédominance de la romance et la nian-niantise de certains dialogues m’avait un peu refroidie. J’ai donc été forcée de sortir le roman de ma PAL et j’ai passé un bon moment, sans avoir à me torturer les méninges. Il y a quelques petites choses qui me laissent tout de même dubitatives, mais bon… C’était quand même une lecture distrayante et entrainante.

Quatrième de couverture du tome 1 :

Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Lire la suite

Publicités

La reine du Tearling, tome 2 : l’invasion du Tearling

Invasion du Tearling

L’invasion du Tearling

Auteur : Erika Johansen

Editions JC Lattès

Paru en 2017

Genre  : Fantasy, Dystopie

Je vous l’ai dit dans le Book Haul de Juillet, j’ai eu une soudaine envie de lire la suite de la Reine du Tearling. Je ne sais pas pourquoi car le premier tome n’a pas été un coup de coeur, mais je me suis mise à pensé au Tearling, à Kelsea et j’ai eu cette envie de connaître leur devenir de manière absolu et immédiate. Donc en partance pour une semaine de vacances, je l’ai acheté et je l’ai lu à la fin de la semaine (après After, tome 2 qui était parfait vu mon état de fatigue extrême en début de vacances). Et comme pour le premier tome, j’ai bien aimé, mais il me reste une frustration, une incompréhension de cette histoire et ça m’agace car j’aurais aimé vous dire que c’était génial, mais je ne peux pas. Ce qui rend encore plus contradictoire ma hâte de lire le troisième tome… (Parution prévue pour le 8 Novembre 2017)

Quatrième de couverture du tome 1 :

Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle diabolique a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde dévouée l’escorte de son repaire à la capitale, où elle devra reconquérir la place qui lui revient de droit et devenir Reine du Tearling.
Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente et déchaîne la vengeance de la Reine rouge.
La quête de Kelsea pour sauver son royaume et aller vers son destin ne fait que commencer. Long périple semé d’embûches, empli de bruit et de fureur, de trahisons et de combats farouches. Une épreuve du feu, qui forgera sa légende… ou la détruira.
Erika Johansen nous entraîne dans une épopée flamboyante où une jeune princesse insoumise devra lutter pour monter sur le trône.

Lire la suite

Phobos, tome 1

couv46218864.png

Phobos, tome 1

Auteur : Victor Dixen

Editions Robert Laffont

Paru en 2015

Genre : Dystopie, Young Adult

C’est mon binôme trimestriel sur mon forum Club de lecture qui m’a incité à lire le tome 1 de Phobos. Alors merci Cecily car ça a été une très bonne lecture, même si je dois émettre quelques bémols.

Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Lire la suite

Atlantia

atlantia-625885

Atlantia

Auteur : Ally Condie

Editions Gallimard Jeunesse

Paru en 2015

Genre : Dystopie

 

J’ai lu Atlantia dans le cadre d’une lecture commune sur le forum Club de Lecture. J’aime bien la dystopie et c’est ce qui m’attirait dans ce livre, ainsi que la couverture. Je n’ai jamais lu de roman de cet auteur et j’en avais entendu des bonnes et des moins bonnes critiques. Donc je partais sans trop d’apriori. Par contre, l’univers des sirènes ne m’a jamais vraiment attiré. Alors j’étais contente de commencer cette lecture, mais pas non plus follement impatiente.

Rio vit dans une ville sous-marine qui a été construite pour sauvegarder l’humanité de la pollution, Atlantia. Dans cette ville, des sirènes sont nées, Rio en est une. Seulement, tout le monde ne peut pas vivre dans cette ville et l’année de leur majorité, chaque enfant doit faire le choix de rester vivre en-bas ou une vie écourtée par la pollution en-haut. Rio rêve de découvrir en-haut, mais après de la disparition de sa mère, sa jumelle Bay lui a fait promettre de rester avec elle en-bas. Lors du choix, à la grande surprise de tout le monde, Bay choisit de vivre en-haut. Sous le choc, Rio va mener l’enquête pour comprendre le départ de Bay et découvrir la vérité sur la mort de sa mère.

Lors de ma lecture, j’ai eu le plaisir de parcourir un monde très bien dessiné. Les détails sont fournis et donnent de la crédibilité à tout l’univers d’Ally Condie. Le contexte et les mythologies entourant Atlantia sont très bien amenés. L’introduction de la religion, de la nature des sirènes et des miracles se fait de manière progressive ce qui évite une indigestion de descriptions que l’on peut subir dans certaines fantasy. Pour être plus concrète, le livre se lit très bien, très facilement!

L’histoire est assez prenante. Tout le mystère qui entoure l’héroïne est très intrigant et donne envie d’en savoir plus tout de suite! On découvre des personnages complexes avec des motivations complètement diverses. Même si la psychologie des personnages est très travaillée, je n’ai réellement apprécié aucun d’eux. Surtout l’héroïne qui m’a carrément cassé les pieds à de nombreux moments. Elle tergiverse de trop.  Alors qu’elle aurait pu avoir des réponses à ses questions assez rapidement et faire le tri entre le vrai et le faux plus tard, mais elle choisit de retarder ses questions… Bref, son manque de jugeotte est assez agaçant.

En bref,

J’ai plutôt apprécié ma lecture. Même si l’héroïne m’a agacée au plus haut point, l’histoire avec tous ses mystères, ses complots, ainsi que l’univers détaillé de manière fascinante m’ont complétement portés. J’ai lu très rapidement ce livre et je ne suis pas mécontente de l’avoir découvert. J’espère qu’il n’y aura pas de suite, car ce roman se suffit à lui-même.

Ma note : 4/5