Gardiens des cités perdues, tome 1

gardiens des cités perdues

Gardiens des cités perdues, tome 1

Auteur : Shannon Messenger

Editions Lumen

Paru en 2014

Genre  : Fantasy jeunesse

Après avoir lu rapidement un Chair de Poule dont je vous épargne la chronique inintéressante, j’ai jeté mon dévolu sur Gardiens des cités perdues, le tome 1 de Shannon Messenger. Un livre que je devais lire pour le bingo de l’été et ça tombe bien, il fallait aussi que je le rende à ma cousine. Je dois avoué que je ne savais pas trop si j’avais envie d’y mettre les pieds car on en parle beaucoup trop et la phrase « le nouveau Harry Potter » me donnait pas trop envie d’y mettre les pieds. Non parce que je n’aime pas Harry Potter, mais simplement parce que cette saga a un aspect beaucoup trop nostalgique pour moi pour que je puisse apprécier une pale copie. Et finalement, j’ai bien aimé, même si j’ai trouvé plein de défauts, ce qui est assez contradictoire et ce qui m’a donné beaucoup de difficultés pour l’écriture de cette chronique.

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir !

Lire la suite

Publicités

Le pique-nique de Petit Renard, Ouille ouille ouille le zèbre et Tic-tic la girafe

IMG_2281

            Le pique-nique de Petit Renard                      Ouille ouille ouille le zèbre                                                                                                                          et Tic-tic la girafe

                                   G. Debi                                                             E. Manceau

                                 Ed. Gründ                                                       Ed. P’tite etincell

 Parus en :                  2005                                                                        2011

  Genre : Albums jeunesse

Ce Mercredi, je vous présente trois petits albums, adaptés aux petites mains : petites tailles, histoires courtes, illustrations colorées.

Résumé Le pique-nique de Petit Renard :

C’est l’été dans la prairie et Petit Renard va pique-niquer avec ses amis… Découvrez cette histoire gaie et pétillante, idéale pour les tout-petits.

Le pique-nique de Petit Renard est une histoire très simple et peu originale. Ceci dit, cela flaire bon la bonne humeur. C’est joyeux, coloré, une vraie petite pépite pour mettre de bonne humeur. Et des fois, c’est tout ce dont on a besoin!

Résumé Ouille ouille ouille le petit zèbre et Tic-tic la girafe :

Ce sont de petits livres carrés de toutes les couleurs que les touts petits peuvent tenir dans leurs petites mains. Chpop le lapin, Poum la Baleine ou Zouik le rouge-gorge font parti de leurs héros. Une collection toute CHPOP_le_lapin.jpgmimie – il y a plus de vingt titres dans la collection la p’tite étincelle – que vos chères têtes blondes adorent lire et relire. Pourquoi Zouik a-t-il la gorge rouge ? Pourquoi Chpop fait-il autant de petites crottes ou pourquoi Ouille Ouille Ouille le zèbre est-il rayé noir et blanc ? De son dessin très tendre, Édouard Manceau – le papa de Capucine (éd. Milan) – offre à tout les parents de vrais moments de tendresses. Un livre, un câlin.

Des petits livres très colorés aux textes courts et drôles qui essaieront de donner des réponses à des pourquoi d’enfants de manière amusante et créative. Les dessins sont très simples et avec peu de détails. C’est l’idéal pour que l’enfant ne se disperse pas. En tout cas, ces petits livres sont très plaisants et je regarderai à la bibliothèque s’ils ont le reste de la collection pour pouvoir en lire de temps en temps à ma puce.

IMG_2282

Le prince comblé et La petite fille qui marchait sur les lignes

IMG_2283

                    Le prince comblé                              La petite fille qui marchait sur les lignes

                             F. Rich                                                                        C. Beigel

          Ed. Les petites vagues éditions                                                 Ed. Ricochet

 Parus en :            2008                                                                               2004

  Genre : Albums jeunesse

Et voici deux petits albums empruntés à la bibliothèque. Alors, certes, ce n’était pas vraiment pour ma fille, celle-ci étant trop jeune, mais j’aime exploré les albums qui pourraient éventuellement se retrouver dans sa bibliothèque personnelle plus tard. Oui, j’ai envie de qualité pour la future littérature de ma puce (et puis, je l’avoue, j’aime bien les albums jeunesse huhu). Et voici deux super belles découvertes!!!

Résumé Le prince comblé :

Au prince Avhad tout est accordé: confort luxueux, mets subtils, spectacles raffinés. Mais est-il pour autant réellement comblé? Sa rencontre avec un vieux pommier va lui permettre de porter un autre regard sur la vie.

Les illustrations sont dingues de tendresse et de douceur! Il suffit de regarder l’image que je vous présente ci-dessous. De quoi attirer les enfants qui auront envie de cueillir la pomme comme le prince Avhad. Et l’histoire est vraiment sublime avec un prince Avhad qui découvrira que parfois, quand on veut vraiment quelque chose, il faut donner de sa personne et surtout beaucoup d’amour! Bref, une belle histoire à découvrir!

IMG_2284

Résumé La petite fille qui marchait sur les lignes :

Voici un album d’une écriture sûre et sensible, magnifiquement illustré. Il évoque cette pratique, si chère au coeur de tant d’enfants, de s’efforcer de suivre les lignes des trottoirs. Le jeune lecteur est invité, au fil des pages, à parcourir tout un chemin qui est également celui de l’imaginaire. Et rien ne l’empêche, s’il le veut, de lire parfois aussi entre les… lignes.

Qui ne s’est jamais donné comme défi de marcher uniquement sur les lignes du trottoir quand il était petit? Moi je l’ai fait! Cela mettait au défi le sens de l’équilibre et du courage (surtout quand il fallait sauter d’un pavé à l’autre). Cela mettait aussi au défi la patience de mes parents, mais cela ne comptait pas. Cet album, je l’ai lu avec le sourire aux lèvres d’une nostalgie toute empreinte de tendresse. Et ces illustrations, certes originales, mais magnifiques, donnent une toute autre grandeur et une toute autre force à ces jeux d’enfants. J’ai adoré cet album, à lire par les enfants qui interpréteront les pages mieux que les parents, mais à lire par les parents pour qu’ils se plongent dans l’univers riche et merveilleux qui habitent les enfants lorsqu’ils jouent à ces jeux. Les livres ont parfois trop tendance à être moralisateurs et à vouloir emmener nos enfants dans le monde réel et responsable des adulte. Cela fait un bien fou de voir que certains albums tendent la main aux parents pour les plonger dans les mondes des enfants.

IMG_2285

Les Fables de la Fontaine, Une histoire à quatre voix et Mes animaux de la forêt à toucher

Sans titre

    Les fables de La Fontaine            Une histoire à quatre voix       Mes animaux de la                                                                                                                                    forêt à toucher     J. de la Fontaine G. PLantevin                    A. Browne                                  E. Ristord

          Ed. France loisirs                                   Ed. Kaleidoscope                            Ed. Milans

 Parus en : 2017                                                          1998                                           2013

  Genre : Albums jeunesse

Pour ce mercredi, je vous présente trois albums jeunesse : un craquage en librairie, un emprunt bibliothèque (que j’ai lu dans le cadre du bingo littéraire) et un cadeau. De bonnes surprises, un coup de cœur et un peu de fou rire au programme!

Résumé Les fables de la Fontaine :

Le chêne et le roseauLe lion et le moucheronLa poule aux oeufs d’orLe renard et le bouc se sont donné rendez-vous pour une représentation exceptionnelle. Ce nouveau volume fait découvrir aux plus jeunes l’esprit de La Fontaine, avec, au centre de chaque double page, un cadre découpé en 3 dimensions qui donne vie aux figurines et décors de papier. Un théâtre aux merveilles !

Quel énorme coup de cœur pour ce magnifique livre illustré! Ce petit théâtre ambulant, j’en suis sûre donnera l’envie à ma toute petite de découvrir les fables de la fontaines et de faire parler ces petits personnages en papier découpé. Un vraie pépite à avoir dans sa bibliothèque. En attendant que la petite grandisse et que ses petites mains deviennent un petit peu plus délicates, c’est maman qui se régale!!

IMG_2303

Résumé Une histoire à quatre voix :

J’ai crié son nom… Je me suis installé sur un banc… J’étais impressionné… J’étais vraiment vraiment heureuse… Ce pourrait n’être que le récit à quatre voix d’une promenade au parc, mais la plume et le trait d’Anthony Browne ont transformé cette histoire simple en un fascinant exercice de style.

Très très belle découverte! Ne sachant pas vraiment quoi emprunté comme histoire pour ma petite, j’ai pioché ce livre au rayon « livres pour l’école » de ma bibliothèque. Et bien, ce fut une magnifique découverte que je ne manquerai pas de lui faire relire quand elle sera plus grande car il y a beaucoup à dire, à analyser et à apprendre dans cet album. C’est une très belle initiation à la perspective des différents points de vue. La réalisation des dessins est également très juste.

Résumé Mes animaux de la forêt à toucher :

L’ambition de cette collection : développer les apprentissages grâce au toucher et à sa capacité « mémorielle » chez les tout-petits, mettre en avant « l’action » comme base du savoir.
L’enfant est amené à découvrir par le toucher les animaux de la forêt, mais aussi à comprendre leur mode de vie, leurs caractéristiques physiques…
À chaque double page, un animal est mis en valeur et l’enfant est invité à en toucher une partie. À côté, de petites vignettes documentaires apportent des informations simples et amusantes, adaptées à la tranche d’âge.
Un traité illustratif très fiction, de petites infos courtes et précises, de larges surfaces de matière à toucher… Ici c’est l’interactivité qui devient source de découverte et de dialogue pour les enfants.

Et voici la source de nos fous rire… J’ai commencé à lire ce petit livre à Ellie et je me suis retrouvée face à des termes hyper techniques, des mots que je ne connaissais même pas « le chemin tracé dans la forêt par un sanglier s’appelle une coulée », « lorsque le renard chasse, cela s’appelle le mulotage »… Bref… Un livre pour bébé Bac +5. Je vous ai mis le photo de la page de l’écureuil qui est la plus simple à comprendre. Ceci dit, c’est très informatif et du coup, un peu rébarbatif à lire. Mais les images et les textures nous font improvisés des histoires et c’est aussi très sympa avec la petite. Du coup les images, les textures, oui, mais le texte… Bof, bof. On verra quand elle sera plus grande, elle se passionnera peut-être pour la forêt?

 IMG_2309.JPG

Soupir apprend à siffler, Il était une poulette et Les poissons savent-ils nager?

le coin des enfants 5

      S0upir apprend à siffler     Il était une p0ulette…     Les p0iss0ns savent-ils nager?

          I. Schwartz N. Stehr             J. Peyrat M. Picard                A. C0usseau N. Ch0ux

            Ed. Ec0le des l0isirs                   Ed. du Ric0chet                           Ed. SarB-acane

 Parus en :      1992                                          2012                                              2009

  Genre : Alb+ums jeunesse

Auj0urd’hui, je v0us présente tr0is livres p0ur enfant que j’ai pris à la b-ib+li0thèque, au feeling, attirée par les c0uvertures s0it atypique, d0uce 0u b-ien vive. Des déc0uvertes étranges 0u tendres, mais qui ne m’0nt malheureusement pas c0nvaincues. Lire la suite

Histoires du soir, La belle et la bête et Le rhume du Dragon Noir

le coin des enfants 4

         Histoires du soir                   La belle et la bête                  Le rhume du dragon noir

                 Collectif                                     Disney                                          J-C Demessine

          Ed. France loisirs                      Ed. France loisirs                            Ed. Arvey Editions

 Parus en : 2015                                             2017                                                       2012

  Genre : Albums jeunesse

Pour ce coin des enfants, j’ai choisi trois livres acquis récemment, mais pas tous lus entièrement (notamment les Histoires du Soir, qui comporte quand même 260 pages). Trois livres à raconter, de quoi passer de bons moments de lecture avec son enfant. Lire la suite

Oh j’ai perdu mon nom et Mon amour

le coin des enfants 3.jpg

            Oh j’ai perdu mon nom!                                    Mon amour

                    Lostmy.Name                                    A. Deybordes P. Martin

Ed. Lostmy.name                                      Ed. France loisirs

 Parus en :            ???                                                                2017 

  Genre : Albums jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente deux livres coups de cœur. Et oui, j’arrive à avoir des coups de cœur pour des livres jeunesse. Il suffit que ça me touche profondément pour que ça marche… Oui j’ai un cœur en guimauve! Lire la suite