Le pont des espions

160047

Réalisé par Steven Spielberg

Sortie le 2 Décembre 2015

Durée : 2H12

Avec Tom Hanks, Mark Rylance, Scott Sheperd,…

Genre : Thriller

Nationalité : Américaine

 

Pour le film de mardi dernier, nous n’y avons pas réfléchi à deux fois ! Je suis une grande fana de Tom Hanks qui est, à mon goût, un des meilleurs acteurs que je connaisse (oui rien que ça). Il sublime tous les films dans lesquels il joue. Il sait faire tous les types de rôles (gentil, méchant, ambigu, drôle, dramatique,…) et n’est ridicule dans aucun costume. Bref, j’y allais grandement pour l’acteur, et le nom de Steven Spielberg ne faisant aucunement tache dans le décor, il n’a pas été très difficile de convaincre l’homme qui me sert de mari. Et pourtant, pourtant, en lisant simplement le synopsis je ne suis pas sûre de m’être tournée vers ce film. Je n’apprécie pas beaucoup les films d’espionnage, ni les films noirs. Comme quoi, merci Tom Hanks de m’avoir poussé à aller voir ce petit bijou dont les images vont me hanter encore très longtemps!!!

Nous nous retrouvons donc plongé en pleine guerre froide. Les américains et les russes sont deux grandes puissances qui ne s’apprécient guère, mais qui ne peuvent pas se taper ouvertement dessus de peur de réduire le monde à néant à coup de bombes atomiques. Du coup, pour garder les forces à l’équilibre ils s’entre-espionnent et se livre à une vraie guerre du renseignement. James Donovan (Tom Hanks) est un avocat qui travaille principalement sur des affaires d’assurance, mais ayant participé au procès de  Nuremberg, son cabinet le trouve parfait pour défendre un espion russe. La première partie du film tourne autour de ce procès. La deuxième partie du film (et je ne spoile rien, c’est dans la bande-annonce) tourne elle dans un échange d’espions. Oui car en fait on va lui demander de négocier la récupération d’un espion américain tombé aux mains des russes contre la libération de son client russe. Oui, lui, simple avocat de Brooklyn. Il va donc se rendre en pleine RDA pour essayer d’accomplir cette mission très spéciale.

Dès que le film démarre, une ambiance étrange s’installe. Les logos des différents financeurs  défilent dans le silence le plus complet. A se demander s’ils ont oublié le son. Puis quand le film démarre, les sons d’ambiance commencent à apparaître, faiblement puis de plus en plus fort. Avant d’entendre une seule parole, il faut attendre plusieurs minutes et ce ne sont que des phrases de contexte. Les premières vraies paroles n’arrivent que plus tard. Je n’ai pas compté le temps qu’il faut attendre avant d’avoir une parole, mais c’est long! Très long! Là, on nous pose le cadre direct : ce qui important, ce ne sont pas ce que les personnages disent, ce qui est réellement important, ce sont les images, c’est la tension qui se dégage des situations et en effet, durant tout le film cette atmosphère de tension est bien ce qui ressort le plus. Ce que l’on voit à travers ce film, c’est le climat social et politique de l’époque. Bien sûr, le personnage principal on s’y attache, mais ce n’est pas son histoire individuelle qui est réellement importante, mais bien tout ce qui se déroule autour de lui et les enjeux qui sont derrière tout ça (et qui le dépassent de loin!). 

Alors certes, on parle tout le long du film de l’espionnage. Mais la trame de fond, la guerre froide, le mur de Berlin, les horreurs commises, les tensions politiques, prend très régulièrement le pas sur l’histoire principale. En fait, l’histoire de ces deux espions n’est traité que comme un élément parmi d’autres du contexte historique de l’époque. Et même la conclusion du film va en ce sens avec un sourire qui disparait (ceux qui l’ont vu comprendront de quoi je parle). J’ai été émue à de nombreux moments. Le côté thriller est aussi très bien exploité. Jusqu’au bout, mais alors vraiment jusqu’au bout, je ne savais pas comment ça allait se terminer. Pour conclure sur la description (très confuse) de ce que j’ai pu ressentir vis -à-vis de cette histoire, je dirais simplement que le scénario nous a complément emporté et nous n’avons pas vu passé les 2H12 de film! C’était extra!

Le soin apporté aux images était aussi absolument parfait! De nombreux plans nous mettait dans les chaussures de personnages : ils nous rendaient mal à l’aise, combattants, effrayés,… Et d’ailleurs le dernier plan avant l’épilogue sera imprimé pendant longtemps sur ma rétine. Je trouve qu’il résume le film à la perfection! Je vous laisse le découvrir avec le même plaisir que moi!

En bref,

J’ai vraiment adoré ce film. Et je dirais même que j’ai tout adoré de ce film ! Les acteurs sont excellents, l’atmosphère du film est très bien faite, les images sont belles, l’histoire est prenante,… Que des bons points pour ce film que je vous recommande chaudement! Pour moi c’est un véritable coup de cœur!

Ma note : 5/5

Publicités