Gardiens des cités perdues, tome 3 : Le grand brasier

Auteur : Shannon Messenger

Editeur : Lumen

Année de parution : 2015

Nombre de pages : 598

Genre : Fantasy, Young-Adult

Je continue la saga Gardiens des Cités Perdues de Shannon Messenger en empruntant les tomes à ma cousine et c’est toujours une lecture que j’intercale quand j’ai besoin d’avoir l’impression d’avancer rapidement. La dynamique de l’écriture et la mise en page de Lumen donne un livre où les pages sont rapidement tournées.

Quatrième de couverture du tome 1

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir !

Ce tome est certainement essentiel pour l’avancée dans la saga. Elle ouvre des portes vers des cultures inconnues, elle permet d’avancer sur les différentes organisations souterraines et affirme Sophie dans ses choix de vie et de combat. Donc oui, ce tome est clairement essentiel pour la suite, mais il souffre de la maladie des milieux de saga. Le rythme est plus mou et même si on n’avance, pour éviter que cela soit téléphoné, on piétine un peu ce qui donne une impression de lenteur. D’autant plus que plusieurs événements interviennent et semblent complétement déconnectés les uns des autres.

Bon après, soyons clairs, c’est un très bon roman tout de même. Je trouve simplement qu’il est légèrement moins rythmé et moins passionnant que les précédents. Mais la tension monte au fur et à mesure de l’histoire et tout cela finit en apothéose. Les personnages ont parfois des réactions qui m’ont un peu exaspérée, mais le traitement des personnages est complétement justifié au vu de leur caractère. L’autrice ne trahi jamais ses personnages et c’est très agréable!

Ma note : 3/5

J’ai passé un bon moment, même si j’ai trouvé le tout un peu moins rythmé et passionnant que les deux tomes précédents. Je lirai la suite avec grand plaisir, d’autant plus que le choix que fait Sophie à la fin du tome 3 promet des révélations et de l’action dans le tome 4.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.