TAG Le Temps (PKJ)

clock-1274699_960_720.jpg

Tag : Le Temps


Cela fait bien longtemps que j’ai fait un petit Tag, alors en voici un trouver sur le site de PKJ. Je n’ai même pas encore lu les questions, le titre m’inspirait, tout simplement!

Lire la suite

Publicités

La reine du Tearling, tome 2 : l’invasion du Tearling

Invasion du Tearling

L’invasion du Tearling

Auteur : Erika Johansen

Editions JC Lattès

Paru en 2017

Genre  : Fantasy, Dystopie

Je vous l’ai dit dans le Book Haul de Juillet, j’ai eu une soudaine envie de lire la suite de la Reine du Tearling. Je ne sais pas pourquoi car le premier tome n’a pas été un coup de coeur, mais je me suis mise à pensé au Tearling, à Kelsea et j’ai eu cette envie de connaître leur devenir de manière absolu et immédiate. Donc en partance pour une semaine de vacances, je l’ai acheté et je l’ai lu à la fin de la semaine (après After, tome 2 qui était parfait vu mon état de fatigue extrême en début de vacances). Et comme pour le premier tome, j’ai bien aimé, mais il me reste une frustration, une incompréhension de cette histoire et ça m’agace car j’aurais aimé vous dire que c’était génial, mais je ne peux pas. Ce qui rend encore plus contradictoire ma hâte de lire le troisième tome… (Parution prévue pour le 8 Novembre 2017)

Quatrième de couverture du tome 1 :

Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle diabolique a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde dévouée l’escorte de son repaire à la capitale, où elle devra reconquérir la place qui lui revient de droit et devenir Reine du Tearling.
Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente et déchaîne la vengeance de la Reine rouge.
La quête de Kelsea pour sauver son royaume et aller vers son destin ne fait que commencer. Long périple semé d’embûches, empli de bruit et de fureur, de trahisons et de combats farouches. Une épreuve du feu, qui forgera sa légende… ou la détruira.
Erika Johansen nous entraîne dans une épopée flamboyante où une jeune princesse insoumise devra lutter pour monter sur le trône.

Lire la suite

After, saisons 1 et 2

 

 

After, saison 1 et 2

Auteur : Anna Todd

Editions Hugo Roman

Paru en 2015

Genre  : Romance

Après le tome 3 de la Passe-Miroir, j’ai commencé plusieurs livres sans vraiment avoir d’envie et en les laissant vite tomber… Il fallait s’y attendre après un tel coup de cœur. Alors je me suis dis qu’un truc qui se lisait facilement, un peu addictif et qui ne faisait pas trop réfléchir, ce serait top. Et voilà comment j’ai pioché After, saison 1 dans ma PAL. Je savais que cela risquait de bien marcher sur moi. Oui, je dois vous l’avouer, j’ai eu ma grosse période Drama Japonais ou Coréen avec toujours le même schéma dans les romances. Et bien, j’ai retrouvé ce type d’histoire dans After et ça a eu un effet complétement addictif. Top pour se remettre d’une panne de lecture. J’ai lu le second tome presque dans la foulée (j’ai juste intercalé une BD et un petit livre jeunesse qui n’aura pas de chronique car je n’ai pas du tout apprécié). Donc voici une chronique commune.

Tessa est une fille gentille avec un adorable petit ami, Noah. Elle est décidée, ambitieuse et sa mère veille à ce que cela continue. Mais elle vient à peine de s’installer dans son dortoir d’étudiante qu’elle se heurte à Hardin. Avec ses cheveux châtains ébouriffés, son p… d’accent anglais, ses tatouages et son piercing sur la lèvre, Hardin est vraiment mignon et tellement différent des garçons qu’elle connaît. Mais il est aussi grossier, voire violent et Tessa devrait donc le détester… Ce qu’elle fait jusqu’au jour où elle se retrouve seule avec lui. Quelque chose du caractère sombre d’Hardin l’attire et leur baiser fait naître en elle une passion jusqu’alors inconnue. Il lui dit qu’elle est belle, qu’il n’est pas un garçon pour elle et il disparait, et ce à plusieurs reprises. Malgré la façon dont il la traite, Tessa va chercher au plus profond d’Hardin et derrière ses mensonges qui il est réellement. Plus il la repousse et plus Tessa sera entraînée plus près du gouffre. Tessa a déjà un petit ami parfait. Alors pourquoi fait-elle tant d’efforts pour surmonter sa fierté blessée et les ravages qu’Hardin fait à de belles filles comme elle ? À moins que… ce ne soit ça l’amour ?

Lire la suite

La Passe-Miroir, tome 3 : La mémoire de Babel

passe-miroir3

La Passe-Miroir, tome 3 : La mémoire de Babel

Auteur : Christelle Dabos

Editions Gallimard

Paru en 2017

Genre  : Fantasy

Si vous commencez à me connaître un petit peu, vous ne serez pas étonné de mon avis sur ce bouquin. Un énorme coup de coeur. Vu ce que Christelle Dabos m’a fait vivre avec tout le début de cette saga, je peux vous dire que j’attends une fin époustouflante!! C’est simple, les trois premiers tomes ont été des coups de cœur toujours plus énorme (j’ai même failli avoir une bonne panne de lecture après cette lecture). Alors théoriquement le quatrième tome devrait être époustouflant… Mais il va malheureusement falloir attendre pour le savoir…

Quatrième de couverture du tome 1 :

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Lire la suite

Gardiens des cités perdues, tome 1

gardiens des cités perdues

Gardiens des cités perdues, tome 1

Auteur : Shannon Messenger

Editions Lumen

Paru en 2014

Genre  : Fantasy jeunesse

Après avoir lu rapidement un Chair de Poule dont je vous épargne la chronique inintéressante, j’ai jeté mon dévolu sur Gardiens des cités perdues, le tome 1 de Shannon Messenger. Un livre que je devais lire pour le bingo de l’été et ça tombe bien, il fallait aussi que je le rende à ma cousine. Je dois avoué que je ne savais pas trop si j’avais envie d’y mettre les pieds car on en parle beaucoup trop et la phrase « le nouveau Harry Potter » me donnait pas trop envie d’y mettre les pieds. Non parce que je n’aime pas Harry Potter, mais simplement parce que cette saga a un aspect beaucoup trop nostalgique pour moi pour que je puisse apprécier une pale copie. Et finalement, j’ai bien aimé, même si j’ai trouvé plein de défauts, ce qui est assez contradictoire et ce qui m’a donné beaucoup de difficultés pour l’écriture de cette chronique.

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir !

Lire la suite

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

ge consigneépluchures de pomme de terre

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

Auteur : Mary-Ann Shafer et Annie Barrows

Editions 10/18

Paru en 2011

Genre  : Historique

J’ai sélectionné ce livre pour répondre à ma consigne du mois de Juillet (oui je suis en retard sur mes points lectures) « lire un livre épistolaire ». Franchemet je ne savais pas si cela me plairait. Le titre ne me donnait pas du tout envie, ni la couverture, qui faisaient très lecture légère, voire Chick Litt. Je n’aime pas trop la Chick Litt et mélangée avec l’aspect historique cela me parlait encore moins. Mais en fait, cela a été une très bonne surprise!

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…) délices bien évidemment strictement prohibés par l’occupant. Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d’autres habitants de Guernesey , découvrant l’histoire de l’île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l’impact de l’Occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

Lire la suite

Bilan du mois de Juillet

Oui, je sais, j’ai disparu de la circulation. Moi je dis, c’est la faute des vacances. Alors certes je n’ai pas prévu de grands voyages et je suis plutôt à la cool, mais souvent ces moments de détente sont aussi ceux où je me déconnecte complètement. J’oublie très facilement tout ce qui est écran et je l’admet, mon blog en a pâti. Au moins, je sais que je ne suis pas une intoxiquée des écrans et cela me convient pas mal. Par contre, je reste une intoxiquée des livres, et j’en dévore. Autant dire que j’ai accumulé quelques chroniques de retard, voire beaucoup. Alors, même si je suis en retard, je vais faire mon bilan de Juillet, comme ça vous pourrez voir tout ce qui est censé arriver bientôt sur ce petit blogounet.

Mes lectures

Le mois de Juillet a été plutôt un bon mois de lecture avec de bonnes découvertes (attendues), mais surtout de bonnes surprises (inattendues). Le mois a été rythmé par des lectures « challenge » (C’est par là si vous voulez voir les challenges auxquels je participe), et aussi des lectures plaisir (et ça c’est trop cool).

Pour le bingo littéraire, Tant que nous sommes vivants a été un titre que m’a imposé un autre participant (et ça m’allait très bien), ça a été une découverte étrange, mais très sympa. Je m’attendais cependant à quelque chose de plus léger. J’ai donc enchaîné avec le tome 2 du Paris des Merveilles pour avoir une lecture plus fun. J’ai ensuite enchainé avec le Cerce des amateurs d’épluchures de patates, car je devais lire un livre épistolaire en Juillet pour mon challenge consigne. Bien que ce titre ne m’inspirait pas particulièrement, j’ai été plus qu’agréablement surprise et je l’ai dévoré en quelques jours. J’en garde d’ailleurs un merveilleux souvenirs. J’ai intercalé à ce moment La colo de tous les dangers, qui répondait au challenge Pinpinou. Heureusement que c’était rapide car ce n’était pas terrible terrible (d’ailleurs, il n’y aura pas de chronique sur ce livre car je n’ai pas grand chose à en dire). Les gardiens des cités perdues étaient aussi une « obligation » car je devais le rendre à ma cousine. Une bonne découverte, même si j’ai vu plein de défauts… Et pourtant j’ai beaucoup aimé (oui c’est complètement contradictoire, je me demande encore comment je vais rédiger ma chronique avec des sentiments si opposés). Et j’ai enfin pu lire La Passe-miroir, que j’avais envie de lire depuis début Juin. Et c’était trop bien!

Pour les curieux : Actuellement, je lis After, saison 2 d’Anna Todd (j’ai dévoré le tome 1, ce tome-ci je le trouve moins addictif et plus énervant) et j’enchaînerai certainement avec L’invasion du Tearling (tome 2) de Erika Johansen.

Book Haul

Mon book haul du mois de Juillet et vraiment raisonnable! Ce qui l’augmente le plus ce sont des livres chinés à une brocante… J’ai acheté trois livres neufs : Suicide Squad (pour mon mari, mais je le lirai sûrement), Sharko en audio pour occuper les 9H de route pour partir à Montpellier, puis les 9H pour en revenir (donc autant dire qu’il est déjà bien avancé!) et l’invasion du Tearling car j’avais très envie de lire ce tome-ci (je ne sais vraiment pas pourquoi, mais cela fait deux semaines que je pense à Kelsea et au devenir de son royaume…). Et en occasion, tout le reste.

Et voilà, donc je me retrouve à +4 dans ma bibliothèque (je ne compte pas les deux emprunts que j’ai lu en Juillet), ce qui est relativement élevé, soit, mais le mois d’Août devrait aussi être relativement raisonnable en terme d’achat et surtout, j’arrive à sortir des gros pavés ou des livres qui stagnent dans ma bibliothèque depuis longtemps. Donc le bilan n’est pas si négatif…

Et puis, je dois le dire, les achats brocante ne sont jamais des priorités. Si je n’arrive pas à les lire, je n’en ferai pas une maladie. Il n’y a que Les Dames du Lac qui me donne très envie. J’ai pris La variété Andromède par pure curiosité, est-ce que vous connaissez?

Et voilà! Maintenant je n’ai plus qu’à écrire les chroniques huhu. N’hésitez pas à m’envoyer des petits messages si vous voulez discuter de l’un ou l’autre livre présenté ici. A très bientôt!