La voix des vagues

 

La voix des vaguesLa voix des vagues

Auteur : Jackie Copleton

Editions Pocket (2018)

Paru en 2015

Genre : Historique, Contemporain


Quand j’ai commencé ce livre, je me suis demandé s’ils ne s’étaient pas trompé dans la quatrième de couverture et sur le choix de couverture. Bref, j’ai eu l’impression de lire un texte qui n’avait rien à voir avec les choix d’éditions. Et pourtant… Si le récit traite de souffrances, de non-dits, de honte et de regrets, il y a une certaine douceur qui se dégage de mon impression finale. Une tendresse qui est largement amplifiée par cette magnifique couverture. Et finalement, si ce n’était pas ça que l’auteur avait voulu que l’on retienne?

Quatrième de couverture :

Lorsqu’un homme horriblement défiguré frappe à la porte d’Amaterasu Takahashi et qu’il prétend être son petit-fils disparu depuis des années, Amaterasu est bouleversée. Elle aimerait tellement le croire, mais comment savoir s’il dit la vérité ?

Ce qu’elle sait c’est que sa fille et son petit-fils sont forcément morts le 9 août 1945, le jour où les Américains ont bombardé Nagasaki ; elle sait aussi qu’elle a fouillé sa ville en ruine à la recherche des siens pendant des semaines. Avec l’arrivée de cet homme, Amaterasu doit se replonger dans un passé douloureux dominé par le chagrin, la perte et le remord.

Elle qui a quitté son pays natal, le Japon, pour les États-Unis se remémore ce qu’elle a voulu oublier : son pays, sa jeunesse et sa relation compliquée avec sa fille. L’apparition de l’étranger sort Amaterasu de sa mélancolie et ouvre une boîte de Pandore d’où s’échappent les souvenirs qu’elle a laissé derrière elle …

Lire la suite

Publicités

Seras-tu là?

seras-tu.jpg

Seras-tu là?

Auteur : Guillaume Musso

Editions Pocket

Paru en 2006

Genre : Contemporain, Romance, Fantastique


Après toute cette fantasy parfois complexe, parfois décevante, j’avais envie de romance, de contemporain ou bien de lecture courte et entraînante. Alors j’ai fouillé ma bibliothèque et je suis retombée sur cet ouvrage qui prenait la poussière. Je n’ai jamais trop osé le sortir de ma PAL car j’ai beaucoup aimé Marc Levy à un moment de ma vie, mais que je ne lis plus depuis de nombreuses années. Le style de Guillaume Musso est souvent comparé à celui de Marc Levy et cela me faisait un peu peur de retomber dans un style qui ne me correspond plus à l’heure d’aujourd’hui. Mais comme l’envie d’un contemporain n’arrive pas tous les matins chez moi, j’ai trouvé que c’était le moment idéal pour tenter Guillaume Musso (dont je n’ai lu aucun livre jusque là).

Quatrième de couverture :

Et si l’on nous donnait la chance de revenir en arrière ? Elliott, médecin réputé, père comblé, ne s’est jamais consolé de la disparition d’Ilena, la femme qu’il aimait, morte il y a trente ans. Un jour, par une circonstance extraordinaire, il est ramené dans le passé et rencontre le jeune homme qu’il était alors. Les années 1970 battent leur plein à San Francisco, Elliott est un jeune médecin passionné et plein d’ambition. Fera-t-il cette fois le geste décisif qui pourrait sauver Ilena ? Saura-t-il modifier son implacable destin ?

Lire la suite

Bilan du Printemps 2018

J’aime le Printemps! En plus, je prends toujours des vacances (j’en prends encore plus en été vous me direz). Même si le rythme de travail est toujours élevé, je revis en même temps que je me nourris des rayons du Soleil. Certes les travaux du jardin reviennent ce qui n’est pas toujours une partie de plaisir (merci les haies de thuyas), mais sortir est un vrai bonheur! Et niveau lecture alors? Moyen, j’aurais pu faire mieux, mais j’ai eu aussi envie de faire d’autres choses et je ne suis pas du genre à me forcer à lire.
Lire la suite

La route de la conquête

la route de la conquête.jpg

La route de la conquête

Auteur : Lionel Davoust

Editions Critic

Paru en 2014

Genre : Fantasy, Nouvelles


Dernier roman emprunté à la médiathèque de ma ville. J’avais réellement envie de découvrir Lionel Davoust et comme dans beaucoup de médiathèque, il y a peu de choix en SF/Fantasy adulte, du coup j’ai pris le seul livre qui était dispo de cet auteur sans vraiment en lire le résumé. C’est pour ça qu’on aime les médiathèques : pour ces rencontres inattendues mais qui nous emplissent de bonheur!

Quatrième de couverture :

On la surnomme la Faucheuse. Débarquée trente ans plus tôt dans le sud, la généralissime Stannir Korvosa assimile méthodiquement nations et tribus au sein de l’Empire d’Asreth, par la force si nécessaire. Rien ne semble résister à l’avancée de cette stratège froide et détachée, épaulée par des machines de guerre magiques. Parvenue à l’ultime étape de sa route, elle est confrontée à un nouveau continent – un océan de verdure où vivent des nomades qui ne comprennent pas les notions de frontières ou de souveraineté. Elle doit pourtant affirmer l’autorité impériale car, dans le sous-sol de la steppe, se trouvent des ressources indispensables pour Asreth. Mais après une vie de conquête, Korvosa pourrait bien rencontrer la plus grande magie qui soit… et affronter un adversaire inédit : le pacifisme.

Lire la suite

A silent Voice

A silent voice.jpg

A silent voice

Auteur : Yoshitoki Oima

Editions Ki-oon

Paru en 2015-2016

Genre : Shônen, Comédie dramatique


Pour arrêter d’emprunter des romans qui prenait la place de ma PAL dans mes lectures en cours (ce qui est mal, les livres de ma bibliothèque se sont sentis mal aimés), j’ai décidé de faire des incursion dans les mangas et BD dorénavant, sauf nécessités de challenges. Je suis tombée sur ce manga, une série courte de 7 tomes et qui me donnait l’eau à la bouche. Et bien je les ai dévoré!

Quatrième de couverture du tome 1 :

Shoko Nishimiya est sourde depuis sa naissance. Même équipée d’un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d’elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l’abandonner, laissant sa mère l’élever seule. Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle s’emploie à surmonter ses difficultés mais, malgré ses efforts pour s’intégrer dans ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible. Psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes… jusqu’au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l’intervention du directeur de l’école. À cet instant, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusque-là ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable…

Lire la suite

I.R.L

I.R.L..jpg

I.R.L.

Auteur : Agnès Marot

Editions Gulf Stream

Paru en 2016

Genre : Science-Fiction, Young-Adult


Encore un emprunt bibliothèque et celui-là, je l’attendais avec impatience son retour en rayon. Depuis le temps que j’entends parler d’Agnès Marot, j’avais très envie de la découvrir et le scénario de I.R.L, me bottait énormément. J’ai été une adepte du jeu Les Sims et cela m’est déjà arrivé de me demander si moi-même je n’étais pas dans une simulation, tel Matrix. Et si c’était le cas et que je découvrais un moyen d’en sortir, en aurais-je le courage? Sous quelle condition? Bref, un sujet passionnant qui promettait beaucoup… Et malheureusement ça ne l’a pas du tout, du tout fait pour moi. Mais quelle déception mes amis! Et je sais que je vais me faire des ennemis en écrivant ces lignes, mais tant pis… J’ai dû sauté de nombreux chapitres donc ma chronique sera incomplète certainement, mais je ne pouvais pas m’infliger une lecture subie.

Quatrième de couverture :

Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu’ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu’ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu’ils sont les personnages de Play Your Life, l’émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu’elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C’est ainsi qu’elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d’un immense jeu vidéo

Lire la suite

Illuminae, tome 1 : dossier Alexander

Illuminae

Illuminae, tome 1 : dossier Alexander

Auteur : Jay Kristoff et Amy Kaufman

Editions Casterman

Paru en 2016

Genre : Science-Fiction, Young-Adult


J’avais offert ce roman à ma belle-soeur… Parce qu’il me faisait envie (oui, j’offre des romans qui me font envie à moi… Mais ma belle-soeur a les mêmes goûts alors je ne prends pas beaucoup de risque). Et je l’ai croisé dans la médiathèque de ma ville, alors pouf, il s’est retrouvé dans mon panier d’emprunt. Ce n’était pas prévu, mais bon… C’était bien quand même!

Quatrième de couverture :

Ce matin de 2575, lorsque Kady quitte Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi, sa planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi — BeiTech. Obligée de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major. Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange…

Lire la suite