La sélection [Saga]

La sélection, tomes 1, 2 et 3

Auteur : Kiera Cass

Robert Laffont

Paru en 2012

Genre : Romance, Young Adult

 J’ai trouvé le tome 1 en occasion pendant mes vacances, alors que j’étais dores et déjà en manque de lectures… (Le jour où j’aurais une liseuse, cela n’arrivera plus!) Une saga qui me rendait curieuse de par ses critiques élogieuses et POURTANT c’est catégorisé en dystopie Young-Adult. Je vous ai déjà parlé des préjugés que j’avais vis-à-vis de ce genre. Alors rassurez vous… Le côté dystopique est vraiment minime, celui-ci apportant surtout un peu de piment et de retournement de situation à la romance. Et puis, j’ai fini par dévoré la saga en un rien de temps… Pour qui, pourquoi? Alors que la romance, ce n’est pas mon truc… Mystère!

Quatrième de couverture (beaucoup trop longue) :

35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie.
Quand la dystopie rencontre le conte de fées !

Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne…
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d’Illeá, la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d’office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu’elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles…
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés : l’existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu’elle n’aurait jamais osé imaginer ?

Lire la suite

Publicités

Raison et sentiments *Mini-chronique*

Raison et sentiments

Raison et sentiments

Auteur : Jane Austen

Editions Folio (1996)

Paru en 1815

Genre : Romance

 

Comme un malheur n’arrive jamais seul, après l’échaudage de « Le tumulte des flots » j’ai du me recoller à de la romance (bon il faut relativiser, ce ne sont que des lectures tout de même). Alors pour ce qui se demande en quoi j’étais obligée, c’est simplement que mon petit mari, amusé par les challenges livresques auquel je participe, s’est décidé de lui-même me lancer des petits défis. En ce moment, c’est un plateau en forme de trivial pursuit et je suis tombée sur romance… Voilà voilà… Je vous les présente des fois, mais pas ce coup-ci. Bref, pour relever le défi, j’ai opté pour Raison et Sentiments de Jane Austen (avec cette couverture tellement vieillote et niaise – beurk). J’avais aimé Orgueil et Préjugés, donc je pensais me lancer dans une valeur sûre…

Quatrième de couverture :

Raison et sentiments sont joués par deux soeurs, Elinor et Marianne Dashwood. Elinor représente la raison, Marianne le sentiment. La raison a raison de l’imprudence du sentiment, que la trahison du beau et lâche Willoughby, dernier séducteur du XVIIIè siècle, rendra raisonnable à la fin. Mais que Marianne est belle quand elle tombe dans les collines, un jour de pluie et de vent.

Lire la suite

Le tumulte des flots *Mini-chronique*

etranger-mishima-le-tumulte-des-flots

Le tumulte des flots

Auteur : Yukio Mishima

Editions Folio (1983)

Paru en 1969

Genre : Romance

 

Comment ce livre a atterri dans ma PAL? Et bien je ne m’en souviens plus, certainement d’occasion ou sinon on me l’a donné. Ce n’est certainement pas la couverture qui m’a fait flashé là-dessus, ni la romance. A mon avis, c’est le fait que ce soit un auteur japonais et que cela parle d’un japon d’un autre temps qui m’inspirait… J’imagine…

EDIT : en fait c’est exactement ça! En atteste la mémoire de mon blog par ici

Quatrième de couverture :

— Hatsue ! cria le garçon.
— Saute par-dessus le feu. Si tu sautes par-dessus…, dit la fille d’une voix claire et forte. Le garçon n’hésita pas. Le corps nu, que la flamme illuminait, il prit son élan sur la pointe des pieds et bondit au travers du feu. En un clin d’oeil il se trouva droit en face de la fille. Sa poitrine toucha légèrement les seins de Hatsue.

Lire la suite

After, saison 3 : After we fell

 After3

After we fell

Auteur : Anna Todd

Editions France Loisir

Paru en 2015

Genre  : Romance

Avec la fatigue, je n’avais pas envie d’attaquer des livres très compliqués et comme les deux premières intégrales de After m’avaient réussi dans le mode addictif, j’ai opté pour le troisième livre. Alors, certes, ça se lit toujours aussi facilement, mais ma lecture m’a mise en colère et c’est sûr et certain, After et moi, c’est fini. Jusque là, ça flirtait avec les limites de l’acceptable, mais les messages, les comportements du tome 3, je ne peux pas y adhérer, donc non, non, c’est fini pour moi!

Résumé du tome 1 :

Tessa est une fille gentille avec un adorable petit ami, Noah. Elle est décidée, ambitieuse et sa mère veille à ce que cela continue. Mais elle vient à peine de s’installer dans son dortoir d’étudiante qu’elle se heurte à Hardin. Avec ses cheveux châtains ébouriffés, son p… d’accent anglais, ses tatouages et son piercing sur la lèvre, Hardin est vraiment mignon et tellement différent des garçons qu’elle connaît. Mais il est aussi grossier, voire violent et Tessa devrait donc le détester… Ce qu’elle fait jusqu’au jour où elle se retrouve seule avec lui. Quelque chose du caractère sombre d’Hardin l’attire et leur baiser fait naître en elle une passion jusqu’alors inconnue. Il lui dit qu’elle est belle, qu’il n’est pas un garçon pour elle et il disparait, et ce à plusieurs reprises. Malgré la façon dont il la traite, Tessa va chercher au plus profond d’Hardin et derrière ses mensonges qui il est réellement. Plus il la repousse et plus Tessa sera entraînée plus près du gouffre. Tessa a déjà un petit ami parfait. Alors pourquoi fait-elle tant d’efforts pour surmonter sa fierté blessée et les ravages qu’Hardin fait à de belles filles comme elle ? À moins que… ce ne soit ça l’amour ?

Lire la suite

After, saisons 1 et 2

 

 

After, saison 1 et 2

Auteur : Anna Todd

Editions Hugo Roman

Paru en 2015

Genre  : Romance

Après le tome 3 de la Passe-Miroir, j’ai commencé plusieurs livres sans vraiment avoir d’envie et en les laissant vite tomber… Il fallait s’y attendre après un tel coup de cœur. Alors je me suis dis qu’un truc qui se lisait facilement, un peu addictif et qui ne faisait pas trop réfléchir, ce serait top. Et voilà comment j’ai pioché After, saison 1 dans ma PAL. Je savais que cela risquait de bien marcher sur moi. Oui, je dois vous l’avouer, j’ai eu ma grosse période Drama Japonais ou Coréen avec toujours le même schéma dans les romances. Et bien, j’ai retrouvé ce type d’histoire dans After et ça a eu un effet complétement addictif. Top pour se remettre d’une panne de lecture. J’ai lu le second tome presque dans la foulée (j’ai juste intercalé une BD et un petit livre jeunesse qui n’aura pas de chronique car je n’ai pas du tout apprécié). Donc voici une chronique commune.

Tessa est une fille gentille avec un adorable petit ami, Noah. Elle est décidée, ambitieuse et sa mère veille à ce que cela continue. Mais elle vient à peine de s’installer dans son dortoir d’étudiante qu’elle se heurte à Hardin. Avec ses cheveux châtains ébouriffés, son p… d’accent anglais, ses tatouages et son piercing sur la lèvre, Hardin est vraiment mignon et tellement différent des garçons qu’elle connaît. Mais il est aussi grossier, voire violent et Tessa devrait donc le détester… Ce qu’elle fait jusqu’au jour où elle se retrouve seule avec lui. Quelque chose du caractère sombre d’Hardin l’attire et leur baiser fait naître en elle une passion jusqu’alors inconnue. Il lui dit qu’elle est belle, qu’il n’est pas un garçon pour elle et il disparait, et ce à plusieurs reprises. Malgré la façon dont il la traite, Tessa va chercher au plus profond d’Hardin et derrière ses mensonges qui il est réellement. Plus il la repousse et plus Tessa sera entraînée plus près du gouffre. Tessa a déjà un petit ami parfait. Alors pourquoi fait-elle tant d’efforts pour surmonter sa fierté blessée et les ravages qu’Hardin fait à de belles filles comme elle ? À moins que… ce ne soit ça l’amour ?

Lire la suite

Les highlanders, tome 6 : La punition d’Adam Black

Adam Black

Les highlanders, tome 6 : La punition d’Adam Black

Auteur : Karen Marie Moning

Editions J’ai lu

Paru en 2005

Genre  : Romance, Fantastique

 

C’est ma petite binômette Cécily qui m’a choisi cette lecture et je l’en remercie grandement car cela m’a permis de découvrir une autrice, découvrir un genre littéraire et aussi d’avancer dans mon challenge 17 auteurs. A savoir qu’il est possible de lire chaque tome de cette saga séparément puisqu’on parle à chaque fois d’un couple différent. En tout cas, pour ma part, je n’ai pas lu les autres tomes de la série et cela ne m’a gêné aucunement pour la compréhension de cette histoire.

Connu pour être le plus dangereux des Faës, Adam Black a cette fois dépassé la mesure. Pour le punir de son insoumission, la reine Aoibheal l’a privé de ses pouvoirs et de son immortalité. Adam enrage ! Au moins demeure-t-il invisible aux yeux des humains… Enfin, pas tous. Certains ont un don de clairvoyance. Par exemple, cette avocate irlandaise, Gabby O’Callaghan, qui a tout de suite repéré dans ce square de Cincinnati le géant aux longs cheveux noirs. Au premier regard échangé, chacun a compris qui était l’autre. Puis la jeune femme a pris la fuite, terrifiée. Mais Adam la retrouvera, en dépit de ses ennemis décidés à profiter de son infortune pour l’anéantir. Oui, il retrouvera cette diablesse aux yeux verts. Ce jour-là, il en est sûr, il goûtera aux voluptés inconnues qu’elle seule peut lui offrir…

Lire la suite

Le diable au corps

Le diable au corps

Le diable au corps

Auteur : Raymond Radiguet

Editions Le livre de poche

Paru en 1976

Genre  : Romance, Classique

 

Le diable au corps est issu de la bibliothèque des livres empoussiérés et dédaignés par la lectrice-qui-a-peur-des-classiques que je suis. Mais ces derniers temps, j’essaie de diminuer cette pile à lire très particulière grâce aux livres audio (gratuits tant qu’à faire) et à mes longues heures de route pour le boulot. Cette fois-ci, j’avais le choix entre « Le diable au corps » et « Le rouge et le noir »… Et je vais être honnête, la longueur de l’écoute du deuxième a fait penché la balance pour le premier. Mais globalement, ce sont deux classiques qui me faisaient bien envie, l’un parce que je l’ai déjà lu à l’école et je me rappelle l’avoir aimé et l’autre car j’en ai entendu de bonnes critiques. Quoiqu’il en soit, je suis partie sur « Le diable au corps », écoute courte, mais intense que je recommande vraiment pour qui aiment le thème de l’amour (réaliste) adolescent : passionné, cruel, intense et terrible.

Ah ! que la guerre est jolie quand on a quinze ans et que l’on aime ! Sur les bords de la Marne, tandis que tonne le canon, ils s’aiment, en effet, de passion coupable. Lui, un peu veule, à peine sorti de l’adolescence, nourri de Rimbaud, épris de liberté. Elle, déjà femme, risquant l’impossible du haut de ses 19 ans. Tous deux ivres de ce printemps assassin de 1917. Marthe vient juste de se marier ; Jacques, son époux, est au front. Le tromper au grand jour, c’est pousser trop loin l’inconscience, la trahison, le scandale… Et lorsque survient la promesse d’un enfant, l’amant s’éclipse comme un gamin aux prises avec une aventure d’homme… Comme les roses n’ont qu’une saison, il en est de même de l’amour. Un destin tragique, celui de Radiguet !

Lire la suite