Les contes du Korrigan, tome 2 : les milles visages du diable

couv13795086Les contes du Korrigan, tome 2 : les milles visages du diable

Auteur : Jean-Luc Istin, Ronan Le Breton, Erwan Le Breton et Collectif

Editions Soleil

Paru en 2003

Genre : BD

 

Mon mari a déniché cette petite BD fort attractive à la bibliothèque municipale. En bons bretons d’adoption que nous sommes, nous aimons particulièrement découvrir les mythologies qui accompagnent nos belles contrées. Mon petit mari, n’a pas vu que c’était le second tome, mais comme ce sont plein de petites histoires sur la même thématique, cela n’a aucunement gêné la lecture. Alors allons à la rencontre du Cornik!

Pôl Gornek, Pôl Goz, Pôlic, Ar Pôtr Rouz, Ar Prins Rû, An Diaoul, le Cornik.
Vous voyez de qui je veux parler ?
C’est l’homme aux mille noms, aux mille visages, le Prince des Mensonges. En pays korrigan, on le considère plutôt comme le Prince des Pitres.
Faut avouer qu’entre un forgeron qui vous rend marteau, un meunier qui vous roule dans la farine, des korrigans qui font de vous la risée de l’Autre Monde et des menhirs qui n’hésitent pas à vous marcher sur le sabot, il y a de quoi manger ses cornes !

Alors commençons par l’aspect graphique… Les dessins sont tout bonnement sublimes! Vous voyez cette magnifique couverture? Et bien, il n’y a pas moins de soin apporté à toutes les pages de cet ouvrage. On aime à être transportés dans ces mondes fantastiques, un peu sombres, mais pas trop, avec un brin de cartoonesque à certains moments… Un régal pour les yeux!

Au niveau des histoires, plein de petits contes autour du diable sont racontés. Je n’en connaissais qu’une sur les quatre. J’ai été ravie de découvrir celles que je ne connaissais pas et de voir en image celle que je connaissais. C’est toujours un bonheur de connaître les différents mythes et légendes de nos contrées et elles sont assez simples pour que je les retienne et les raconte à mon tour. Et bien oui, on habite pas au pays de Brocéliande sans que les visiteurs attendent de vous une bonne histoire pleine de magie et de mystère.

Le diable, qui est un peu le personnage principal de l’ouvrage n’a pas la tête qu’on lui mettrait habituellement (vous savez, le petit moustachu tout rouge de colère avec une queue en pointe et des petites cornes). C’est plutôt agréable et le choix de sa représentation est très judicieux puisqu’il est censé vous séduire pour faire en sorte que vous lui donniez son âme.

En bref,

Un vrai coup de cœur pour cette bande-dessinée. Des dessins superbes qui illustrent des contes bien de chez nous à la perfection, avec humour et fantasy. Je pense même que je me le procurerai un jour, avec pourquoi pas tous les autres tomes de la collection.

Ma note : 5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s